Lectures

[Coup de ♥] Le Royaume sans ciel – Charlotte Ambrun

Bonjour tout le monde ! Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler de ma dernière lecture coup de coeur : Le Royaume sans ciel de Charlotte Ambrun. Suivez-moi au royaume de Sombrak à la découverte de trois héroïnes de contes de fées…

Titre : Le Royaume sans Ciel

Autrice : Charlotte Ambrun

Editeur : Magic Mirror

Pages : 374

Un dôme. Miroitant et envoûtant. Comme une cicatrice sur l’éclat du ciel, un sortilège venu couper les habitants de Sombrak du reste du monde, il y a de cela dix années. Et sous ses reflets opalescents s’accumulent l’oubli et les peines. Que s’est-il passé ? Comment se déployait la vie avant que les saisons ne se figent dans ce royaume sans ciel ?

Entre les forêts brumeuses de Sombrak et les jardins labyrinthiques de Mirabilia, trois destinées vont s’entremêler. Celle d’une princesse au don secret qui fuit sa belle-mère, sorcière aussi belle que cruelle. Celle d’une jeune-fille traquée, qui cache son visage et sa culpabilité sous un chaperon rouge sang. Et celle d’une petite orpheline, trop curieuse, perdue dans un pays peuplé de créatures hybrides et de sucreries trompeuses …

Neieli, Chaneh et Aylis.

Derrière leurs prénoms, sous le dôme qui cloisonne leurs vies, se joue l’avenir de leur royaume. Mais en ont-elles seulement conscience ? Et se doutent-elles des forces ténébreuses qu’elles devront affronter ?

Le dernié né de Magic Mirror Editions nous propose un étonnant mélange : Le Royaume sans ciel ne se contente pas de réécrire un conte, mais trois : Blanche-Neige, Le Petit Chaperon Rouge et Alice au pays des Merveilles se mélangent donc sous la plume enchanteresse de Charlotte Ambrun. Cette autrice signe là son premier roman. A présent, je vais vous expliquer pourquoi cette lecture a été un véritable coup de coeur.

Tout d’abord, la plume. Elle m’a émerveillée dès les premiers mots. Charlotte Ambrun nous dépeint un univers merveilleux par ses descriptions elles-mêmes empreintes de magie. Prisonnier sous son dôme, Sombrak est un royaume regorgeant de pouvoirs, par sa faune comme par sa flore. J’ai adoré les passages où les personnages déambulent dans les divers niveaux de la forêt : le long d’un torrent, dans un hiver éternel et près d’un manoir maudit. L’autrice nous fait basculer du sublime à l’horreur en quelques instants, le temps de changer de point de vue.

Car ce roman suit le destin de trois héroïnes que tout oppose, mais dont le destin va entremêler les chemins. Tout d’abord, il y a Neieli, notre princesse au teint de neige, dont la vie vas basculer quand sa belle-mère va tenter de l’éliminer. Vous connaissez sûrement son histoire, pourtant Neieli vous surprendra. Un peu naïve, elle va quitter son château pour surmonter les épreuves de la forêt et en sortir plus grande. Il y a ensuite Chaneh, traquée à la fois par la méchante reine et un loup-garou, réfugiée sous un chaperon ensanglantée. Cette orpheline va tout faire pour survivre et obtenir vengeance. Et enfin, nous avons ma préférée : Aylis, une petite fille maladroite mais débrouillarde, qui va se retrouver perdue de l’autre côté du dôme, dans le royaume de Mirabilia.

Interview de Charlotte Ambrun

Les autres personnages restent « classiques » par rapport à ce qu’on connait des contes de fées, mais c’est ce qui fait tout leur charme. Je pense notamment aux deux reines, antagonistes de cette intrigue : d’un côté Saakat, la méchante reine, et de l’autre Carmina, la reine de coeur. Deux personnalités différentes, mais deux adversaires redoutables. Leurs deux univers les représentent bien, tout droit sortis d’un film merveilleux. Si Saakat a un côté sombre et malsain à la Charlize Theron dans Blanche-Neige et le Chasseur, Carmina se prélasse dans un royaume où les couleurs, les sucreries et les métamorphoses semblent toutes droit sorties d’un Peau d’Âne ou d’un Mirror Mirror. Il ne me semble pas pertinent d’insister sur la ressemblance avec l’univers de Carrol : à la fois semblable et différent, ce « pays des merveilles » revisité est un joli hommage de la part de Charlotte Ambrun.

Je terminerai avec son exploit le plus réussi : le mélange entre ces trois contes. L’autrice ne tombe jamais dans la facilité et parvient à marier ces trois intrigues avec brio. Aucune n’est mis de côté, chacune est mise en avant par des détails clés. Je ne préfère pas trop en dire pour ne pas spoiler, mais j’ai adoré la manière dont les différentes histoires se répondent et les liens qui se tissent entre elles. Charlotte Ambrun a créé un tout aussi magique que cohérent, et j’ai eu du mal à quitter cet univers une fois la dernière page achevée.

Le Royaume sans ciel est donc une lecture que je vous conseille fortement si vou adorez les contes de fées et souhaitez retrouver cette ambiance merveilleuse et inquiètante dans les pages d’un roman. C’est une belle réussite pour un premier roman et j’ai hâte de pouvoir suivre Charlotte Ambrun dans sa carrière d’autrice.

+ Une plume belle et talentueuse

+ Un univers digne de l’imaginaire des contes, par son ambiance et sa magie

+ Un habile mélange entre trois histoires différentes, pour un tout réussi

D’autres avis sur Le Royaume sans Ciel : Goldish_nib, Mana traverse les pages.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s