Lectures

Minuit sur Domme – Jeremy Angelo : voyage dans le folklore du Périgord

Bonjour tout le monde ! Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler de ma dernière lecture : Minuit sur Domme de Jeremy Angelo. Il s’agit du premier roman de mon Pumpkin Autumn Challenge, dans la catégorie Les mystérieux habitants de Pottsfield.

Titre : Minuit sur Domme

Auteur : Jeremy Angelo

Editeur : Twinkle

Pages : 326

À l’aube de ses 15 ans, Célio et sa famille quittent Paris pour s’installer à Domme, petite bourgade de Dordogne. Là-bas, il fait la connaissance de l’extravagante Léacardie, une jeune fille passionnée par la magie des cristaux, qui vit la plupart du temps seule dans le château familial. Elle ne jure que par le pouvoir des pierres pour se prémunir des créatures surnaturelles auxquelles elle croit dur comme fer.

Disparitions, attaques inquiétantes et visites de spectres vont venir bouleverser la nouvelle existence de Célio et le pousser à se rapprocher de Léacardie, laquelle va lui confier un secret abracadabrant : selon elle, il serait le dernier lébérou du Périgord noir : un être fabuleux qui aurait la faculté de projeter son âme sous forme animale.

Dans un monde d’un autre temps, Maugrée Vallois, bourgmestre du village, doit faire face à une épidémie qui décime la population locale. Pour tenter de sauver des villageois, il sera confronté à un choix cornélien et devra s’allier au sorcier Pipette, qui peut transmettre le mal d’une personne à une autre. Alors que la maladie progresse, des attaques surviennent et terrorisent les habitants. Qui en est à l’origine ? Un loup ? Un fou dangereux ? Ou une créature surnaturelle ?

C’est le second roman que je découvre chez Twinkle Editions, après avoir lu Là où réside l’hiver de Laetitia Arnould en début d’année. Cette première lecture m’avait semblé un écrin froid et merveilleux, au charme digne des Disney de mon enfance. Cette comparaison peut tenir pour Minuit sur Domme. Remplacez le froid par le frais de l’automne, la magie du froid par celles des mystères. Pas de renard polaire ou de petite hermine comme mascotte, mais un shiba inu adorable du nom d’Okami. (Ce chien est d’ailleurs la marque de fabrique de la maison d’édition).

C’est la première fois que je découvrais le travail de Jeremy Angelo et ce fut une découverte très sympathique ! Ne vous attendez pas à un thriller horrifique sur fond de terroir, mais plutôt un roman jeunesse prenant place dans une région chère à l’auteur : le Périgord Noir. On sent que Jeremy connait ses terres (j’ai vérifié, Domme et la plupart des lieux visités par les personnages existent vraiment) et il s’inspire de légendes locales pour bâtir son intrigue. Amoureux de la nature, des animaux et vieux mythes français, vous allez être servis.

Jeremy Angelo est également éditeur, retrouvez son interview ici !

Malgré quelques maladresses, la plume reste agréable et se lit très bien. Le rythme de l’intrigue est dynamique, alternant entre des chapitres dans notre monde et des chapitres dans le « monde chimérique », sorte de passé incertain. Résultat : ce roman se dévore sans problème. Il me rappelle mes lectures de jeunesse : une intrigue au collège, un héros banal qui se découvre un destin hors-du-commun, une fille excentrique, un sidekick animal qui est là pour être mignon, des bullies de cour de récréation, un méchant un peu cliché, une magie qui permet de résoudre les problèmes aux moments où il le faut… Le tout a un charme candide que j’ai beaucoup aimé. Après avoir été un peu déçue par La Niréide, Minuit sur Domme a été une lecture doudou réconfortante et bienvenue.

(Petit bémol : je trouve que le résumé en dévoile un peu trop…)

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s