Ecriture, Interview d'auteur

Rencontre avec une autrice : Agathe Roméo

Bonjour tout le monde ! Je vous retrouve aujourd’hui pour vous proposer une nouvelle interview d’auteur. J’accueille cette fois Agathe Roméo, dont le nouveau roman Cannelle et Gingembre sort aujourd’hui 1er décembre chez Magic Mirror Editions.

Bonjour Agathe et bienvenue sur le blog ! Je te remercie de m’accorder cette interview 🙂 Et si on commençait par parler un peu de toi ?

Coucou Nina 😊 Se présenter n’est jamais un exercice facile, mais je vais essayer. Agathe est mon véritable prénom. J’ai une trentaine d’années, je travaille dans les sciences et j’ai deux passions très chronophages : l’écriture et l’équitation. Je suis d’ailleurs propriétaire de mon propre cheval depuis presque 10 ans. Je suis assez casanière, mais j’aime voyager de temps en temps. J’ai notamment eu un coup de cœur pour l’Islande (et pour ses chevaux, bien sûr… et d’ailleurs, ce sont eux qui m’ont donné envie de découvrir le pays).

Quel est ton parcours d’autrice ?

J’ai commencé à écrire très jeune : j’ai écrit ma première histoire à 10 ans, en m’inspirant de documentaires animaliers. C’était une histoire avec des guépards, que j’ai toujours d’ailleurs : presque 3000 mots d’aventures rocambolesques dans la savane africaine. J’ai continué à rédiger de petits textes par la suite, et à partir de mes 15 ans, ils étaient assez étoffés pour être appelés « romans ». Je n’étais pas du tout attirée par l’édition à l’époque, j’ai attendu 2019 pour proposer un livre à une maison d’édition. J’ai eu la chance d’être prise tout de suite, je n’ai pas eu besoin d’envoyer le livre à des dizaines de maisons d’édition pour obtenir mon premier contrat. Funèbres tendresses est sorti en 2021. La même année, deux autres de mes textes ont été publiés : Sous les plumes de Nimbus et une réécriture de Jane Eyre.  

Cannelle & Gingembre est donc ma quatrième publication en maison d’édition.

Discutons un peu de tes goûts littéraires : as-tu un genre préféré ? Un genre qui n’est pas du tout ta tasse de thé ?

Je suis assez hétéroclite dans mes goûts : je lis des essais sur la biologie, du théâtre classique, du feel-good, du policier… mais surtout de l’imaginaire, toutes les lettres du sigle SFFF (Science-Fiction, Fantastique, Fantasy). Je ne lis jamais de poésie par contre, je n’y suis pas très sensible. 

Si tu devais ne choisir qu’un seul livre, lequel serait-ce ? Un seul auteur ? Un seul personnage ?

Un livre : L’Aube des Dragons, d’Anne McCaffrey. C’est le livre qui raconte les origines de La Ballade de Pern et il m’a beaucoup marquée. Ça parle de deux enfants qui grandissent, d’une nouvelle planète à explorer, de créatures à apprivoiser, de dragons créés par la science… On passe par plein d’émotions, ce tome ne ressemble pas au reste de la série, et en même temps, il explique tout. Bref, j’adore.

Un seul auteur : Stephen King, car j’aime beaucoup ses romans et ses nouvelles. Quand un nouveau roman de cet auteur sort, je sais qu’il a toutes les chances de me plaire.

Un seul personnage : Cyrano de Bergerac, car il est à la fois flamboyant, drôle et émouvant.

Sur ce blog, j’adore faire découvrir de nouvelles merveilles à mes lecteurs. As-tu un dernier coup de cœur à nous conseiller (livre, film, série…) ?

J’ai énormément aimé la trilogie de mon amie Camille Wright Héritage qui revisite les légendes bretonnes dans un contexte moderne (attention par contre : c’est destiné à un public adulte averti 😉)

Tout le monde aborde l’écriture d’une manière différente. Quand je rencontre une collègue autrice, je m’intéresse toujours à sa manière de faire. Quel type d’autrice es-tu ? L’architecte qui planifie tout à l’avance ou la jardinière qui se laisse porter et surprendre par son histoire ? 

Je suis à mi-chemin entre les deux.

Je n’ai jamais réussi à faire des plans très détaillés. Le mieux que j’ai fait, c’était prévoir à l’avance mes chapitres et mettre une petite phrase de résumé pour chacun d’entre eux… Souvent, j’ai mon idée en tête, je vois où je vais, mais je me laisse parfois surprendre par certains détours. Disons qu’au lieu d’être un train sur des rails, je suis dans une petite voiture qui a un trajet déjà prévu, mais qui va parfois se permettre de prendre la nationale plutôt que l’autoroute. 

Quel processus dans l’écriture d’un roman te plaît le plus ? Au contraire, qu’apprécies-tu le moins ?

Je pense que le meilleur moment, c’est avant d’écrire, au moment où j’imagine tout et construis mes personnages : j’ai toujours l’impression que ça va être génial ! Et le pire moment… c’est lorsque j’ai terminé, que je relis tout et que je me rends compte que non, ce n’est pas aussi extraordinaire que je le pensais xD D’ailleurs, si j’ai le choix, je laisse passer plusieurs mois avant de me relire, pour avoir le temps d’oublier.

Quelle est ta plus grande fierté en tant que romancière ?

Ma discipline : je ne suis jamais effrayée par le défi du NaNoWriMo (écrire 50 000 mots en un mois) car j’arrive assez facilement à me concentrer et à écrire, même si l’envie n’est pas complètement là. 

Aurais-tu des recommandations à donner aux écrivains débutants ?

Je pense qu’il faut accepter de se tromper. Le tout premier roman sera rarement bon. C’est à force d’écrire, de lire, de se faire lire, d’apprendre qu’on s’améliore. Je recommande d’ailleurs vivement l’exercice de la bêta-lecture : ça permet de voir ce qui marche ou ne marche pas dans le texte des autres… pour mieux l’appliquer dans les siens ensuite.

Peux-tu nous présenter tes romans déjà publiés ? 

Funèbres tendresses concerne la vengeance d’une Dame Blanche (un fantôme auto-stoppeur), Lucie, qui prend très à cœur les histoires de famille d’une vieille amie voyante. Ce n’est pas un livre d’horreur, j’ai voulu créer une atmosphère douce, nostalgique, sur le thème du deuil, du pardon et des relations humaines.

Sous les plumes de Nimbus est un livre de fantasy pour les 8-12 ans, avec deux chevaux volants, un frère et une sœur, qui se volent dans les plumes ! C’est basé sur ma propre histoire : j’étais une très bonne élève et mon frère était un écolier dissipé et turbulent, c’était difficile de se comprendre dans ces conditions… 

Jeanne Eyre, sur les pas des chevaux est une réécriture moderne de Jane Eyre, dans laquelle Jane est monitrice d’équitation, et Rochester le propriétaire d’un haras.

Quel est ton conte préféré ? Ta réécriture de conte préférée ? 

Conte préféré : Marlaguette, car je trouve son message très émouvant (dans ce conte, on apprend que l’amour, c’est aussi accepter qu’on ne peut pas changer la nature des gens, et qu’on doit parfois les laisser partir)

Réécriture de conte préférée : Je vais faire un aveu honteux… J’aime énormément le film Le Chaperon Rouge de 2010, réalisé par Catherine Hardwicke. Il a été massacré par la critique, mais moi, je l’aime beaucoup et je trouve qu’il est plein de très bonnes idées : transformer Le Chaperon Rouge en une histoire de loup-garou dans un petit village cerné de bois, dans un quasi-huis-clos, avec tout le monde qui se regarde de travers, ça marche très bien pour moi !

La terraformation de la lointaine Rotkap a échoué : l’oxygène est insuffisant pour vivre hors des dômes et, au-delà des murs protecteurs des cités, la nature sauvage est hostile et dangereuse. Les expérimentations génétiques des premiers colons ont abouti à la naissance d’hommes et de femmes adaptés à ce nouveau monde – mais qui montrent un appétit certain pour la viande. Leur régime carnivore, choquant et barbare pour la majorité des habitants végétariens de la planète, leur a valu d’être appelés Loups.

Dans cet environnement difficile, la douce Cinnamon et la farouche Ginger, deux sœurs orphelines, vivent au jour le jour, en soignant son prochain pour l’une et en se battant pour se construire un avenir meilleur pour l’autre.

Lorsque Cinnamon est contrainte de recueillir un Loup blessé, alors que la tension monte en ville entre les citoyens ordinaires et les Loups, tout bascule.

Les deux sœurs parviendront-elles à rester unies pour surmonter les épreuves qui les attendent ?

Peux-tu nous raconter comment tu as été menée à écrire pour Magic Mirror Editions ?

L’appel à textes Beyond a été partagé sur mon forum d’écriture juste après son lancement : j’adore les réécritures et la science-fiction, donc cet appel à textes était pour moi ! J’ai eu un coup de cœur pour les livres du catalogue de Magic Mirror Editions, ça m’a motivée à écrire pour cette maison en particulier… et je me suis lancée, en avril 2021. 

Si tu devais choisir 3 mots pour décrire Cannelle et Gingembre, que dirais-tu ?

Sororité, nature, sacrifice 

Tu choisis de réécrire Blanche-Neige et Rose-Rouge, ainsi que Marlaguette. Pourquoi ces histoires ? Et pourquoi les avoir croisées ? 

En toute franchise, mon premier choix, c’était de réécrire Marlaguette, mais après avoir tourné et retourné mes idées dans tous les sens, je n’avais pas assez de matière pour un roman… J’ai donc décidé d’y incorporer un autre conte, plus classique, et j’ai cherché un conte avec des sœurs, car j’avais envie d’écrire des personnages féminins avec une relation sororale très forte. Blanche-Neige et Rose-Rouge correspondait à ce que je cherchais. 

Peux-tu nous présenter Cinnamon et Ginger, les héroïnes de ton roman ? 

Cinnamon, c’est la grande sœur. Elle est herboriste. Ses parents ont subi un grave accident qui l’ont obligée à passer très vite de l’adolescence aux responsabilités d’adulte ; elle adore sa petite sœur Ginger et a du mal à envisager une vie sans elle. C’est une jeune femme très douce, mais aussi très déterminée, avec des principes d’une solidité à toute épreuve. Elle respecte toutes les vies sur Rotkap et a du mal à comprendre que tout le monde ne soit pas comme elle. 

Ginger, c’est la sœur cadette. Elle est adolescente et se comporte comme telle : elle est un peu rebelle, un peu grincheuse, pleine d’espoir et d’ambition, et elle mange comme quatre. Elle est encore étudiante et voudrait travailler dans la mécanique. C’est une jeune fille courageuse, dégourdie et très curieuse, qui se pose plein de questions sur le monde qui l’entoure et sur elle-même.

Se procurer Cannelle et Gingembre

Ton roman inaugure la collection Beyond, dédiée aux réécritures SF. La science-fiction est-il un genre dont tu es friande ? As-tu des titres à recommander ?

Oui, j’aime la science-fiction. Je n’en ai pas lu énormément, mais je connais les grands classiques, et c’est un genre que j’apprécie beaucoup au cinéma. 

Si je devais recommander une œuvre de science-fiction, je tricherais un peu et je parlerais de La Ballade de Pern écrite par Anne McCaffrey. Cette série est souvent classée en science-fantasy (voire carrément en fantasy : c’est le cas en France) car certains tomes s’éloignent beaucoup de la science-fiction … et pourtant, les bases sont indéniablement SF, car Pern est en réalité P.E.R.N : “Parallel Earth, Resources Negligible” (Terre Parallèle, Ressources Négligeables), une planète colonisée par des Terriens du futur, qui ont quitté une Terre mourante et veulent tout reprendre à zéro sur de nouveaux territoires. C’est une série assez ancienne, car ses bases ont été posées dans les années 70. Certains choix de l’autrice – par exemple le traitement de ses personnages féminins – posent question aujourd’hui, mais ça reste une de mes œuvres de science-fiction / science-fantasy favorite. 

Je suis très friande des livres qui mélangent des éléments anciens, traditionnels, et la technologie, surtout si ça se passe sur d’autres planètes. Sans surprise, c’est un aspect très présent dans Cannelle & Gingembre… Globalement, La Ballade de Pern est une série qui m’inspire beaucoup.

Peux-tu nous dire quelques mots sur tes futurs projets ?

J’ai un manuscrit qui circule actuellement dans les comités de lecture, mais sinon, je fais une petite pause côté édition : mes projets à court terme sont des fanfictions. J’adore écrire dans mes univers favoris, et je trouve que c’est un excellent exercice pour développer de nouveaux personnages et aiguiser sa plume. 

N’hésitez pas à aller suivre Agathe sur Instagram

Publicité

3 réflexions au sujet de “Rencontre avec une autrice : Agathe Roméo”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s